Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 16:41

Au conseil municipal de mardi soir, les associations étaient à l’honneur. Parce que les subventions ont été dévoilées mais surtout parce que le projet de conseil d’orientation de la vie associative (COVA) a été présenté. Mais l’opposition dénonce une « volonté de prise en main ».

 

 
Le projet de COVA a été présenté ce mardi soir en ouverture du conseil municipal.
Le projet de COVA a été présenté ce mardi soir en ouverture du conseil municipal.
 

COVA pour conseil d’orientation de la vie associative. «  Une instance inédite  » pour le maire Olivier Gacquerre. Sorte de prolongement structurel du forum des associations, le COVA vise à «  créer du lien dans le tissu associatif car être ensemble, travailler ensemble, et vivre ensemble, c’est essentiel », estime le conseiller municipal Alain Michaux, qui a présenté le projet pendant la séance.

Ses missions : «  consulter, organiser, valoriser, animer  », indique le communiqué de presse. Seize représentants d’associations, « tirés au sort  » précise M. Michaux, ainsi que cinq élus de la majorité, composeront ce COVA, qui devrait être voté au conseil municipal du 4 juillet pour être opérationnel « mais en phase d’expérimentation durant un an  », à la rentrée.

«  Nous versons chaque année 1,2 million d’euros de subventions aux associations et nous avons décidé de sanctuariser ce budget (contrairement à Arras qui a décidé une baisse de 8 % et Lille, de 12 %) car on ne touche pas à la vie associative  », a confié le premier adjoint Pierre-Emmanuel Gibson. «  Et le COVA sera un nouvel outil de proximité et de respiration pour partager et ne pas consommer les associations  », a ajouté le maire.

« Prise en main »

Mais ce projet, présenté avec enthousiasme, s’est frotté aux fourches caudines de l’opposition. «  Ça ressemble à une prise en main des associations  ». C’est Jean-Marc Dendéviel qui lance les hostilités… suggérant que des élus d’opposition intègrent aussi l’instance. Stéphane Saint-André renchérit : « Je vais dans le même sens que mon collègue. Mais la prise en main a déjà commencé  », estime le député qui dénonce «  des pressions exercées sur certaines associations et elles sont nombreuses  ». « Ce que vous dites n’est pas juste  », rétorque Alain Michaux, rejoint par le maire qui parle de «  mauvais procès  » et de «  critiques incessantes  ».

Le débat devrait reprendre en juillet, quand le projet devra cette fois être voté.

Par  Anne-Claire Guilain, publié le 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans CONSEIL MUNICIPAL
commenter cet article

commentaires