Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 17:26

Quel dimanche ! La journée aurait dû être tranquille, à peine rabougrie par le froid. Et puis j’ai lu M. Macron. Dans une interview, il évoque son charisme : « J’ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée ». C’est son droit mais c’est là que le mal de crâne est arrivé. Honte à moi, plus je le relisais, moins je le comprenais. Immanence et transcendance s’entrechoquaient, Kant et Heidegger devenaient des candidats. Emmanuel étant réputé intelligent, telle est sans doute la manière moderne de convaincre l’électeur. Et dire qu’il fut un temps où les postulants à l’Elysée faisaient campagne juste en tâtant le cul des vaches.

Michel Schifres dans l'Opinion

"...verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée..." ???

"...verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée..." ???

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires