Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 19:23

Le ramassage des ordures ménagères est l'une des compétences de l’agglomération Artois Comm, pas de la ville. À Béthune, si le ramassage des ordures est bien maintenu, les modalités vont en changer dès mars. Les déchets ne seront plus collectés en porte à porte mais devront être amenés par les habitants dans des containers situés dans l'un des 140 "Points d'Apport Volontaires"(PAV). Les camions videront ensuite les containers, pour un traitement classique, les règles de tri ne changeant pas.

Les béthunois vont donc devenir des éboueurs auxiliaires vers les PAV; certains béthunois, notamment de la rue Gambetta, qualifient la PAV de PAO: Points d'Apport Obligatoires avec sanctions possibles pour les récalcitrants. Des équipes d’Artois Comm. seront chargées de faire de la pédagogie. "Si ça ne fonctionne pas, la brigade verte de Béthune prendra le relais, et pourrait verbaliser les dépôts de sacs ailleurs qu’aux endroits prévus", leur répond-on !

Le maire de Béthune, Olivier Gacquerre, croit en l’appropriation du problème par ses administrés. Certains renvoient la patate chaude à l’intercommunalité ou à la ville. Et les récriminations, rapportées par la presse locale, pleuvent:

« Je laisserai mes poubelles devant chez moi point barre, je ne me déplacerai pas à vos containers. »

«  Ils ne pensent pas aux personnes âgées et handicapées.  » Ou encore «  Quid de la notion de service public ? Comment feront les personnes âgées et les non valides ?  » Mais encore : «  C’est une honte surtout pour les personnes âgées.  »

Mélanie est agacée : «  Pffff nan mais on a le temps peut-être d’aller marcher 200 m pour jeter nos poubelles ! Et les enfants en plein hiver on les laisse tout seul ! Ou on fait quoi on les sort par – 5 !  » Galère aussi en perspective : «  Ils peuvent se gratter ! La plupart du temps je descends en chaussons, parfois même en pyjama. Alors 100 m c’est une courte distance certes, mais pas en chaussons sous la pluie ou dans la neige !  »

L’écologie ne doit pas forcément être punitive si elle veut (et je le veux) progresser. On ne peut pas envisager une collecte à domicile compatible avec le tri ? » , écrit un autre.

 

 Verra-t-on ce genre de spectacle qui peut aussi attirer les chats, les rats de la ville...et ceux des champs et campagnes, quand on a vu des non béthunois arrêter leur véhicule devant certains containers existants et y déposer leurs sacs-poubelle à l'intérieur voire aux pieds?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires