Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 18:27

De Valls à Morelle, de Macron à Montebourg, le Président n’a laissé derrière lui que haines et rancœurs. De quoi animer une primaire mais pas lancer une indispensable rénovation doctrinale

 

Alors que sort cette semaine L’Abdication, le livre vengeur de l’ancien conseiller de la présidence de la République Aquilino Morelle, François Hollande se trouve plus que jamais isolé, seul avec son maigre bilan. Ce refus d’assumer le moindre héritage, souvent motivé par des vengeances personnelles, aboutit à un paradoxe : la primaire de gauche se déroule comme s’il ne s’était rien passé depuis cinq ans.

 

© Sipa Press (Montage photo : Séverine Bouton) d'après l'affiche du film Vengeance Johnnie To

© Sipa Press (Montage photo : Séverine Bouton) d'après l'affiche du film Vengeance Johnnie To

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires