Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 10:06

Le 1er janvier est traditionnellement un jour de fête. C'est aussi un jour qui peut-être synonyme de bonnes nouvelles. La preuve.

Le 1er janvier 1876 était une journée positive pour les finances de la Ville. En effet, du 1er janvier au 28 février 1876, le service de l’enlèvement des boues de la ville a été réalisé avec des chevaux et les attelages d'un béthunois, Gustave Dellisse, car aucune entreprise n'était disponible. Un service pour lequel le béthunois n'avait demandé aucune rémunération.

Le 1er janvier 1919 symbolisait la reprise de l'activité économique à Béthune après quatre années de guerre. C'est ce 1er janvier que le Maire annonçait la réouverture du marché place de la République, place de Lille et place du marché aux chevaux.

Le guetteur du beffroi s'est souvenu longtemps du 1er janvier 1904. En effet, c'est à cette date que le Maire Alfred Legillon décidait d'augmenter son traitement annuel. Une décision d’augmentation loin d'être unique. Le 1er janvier 1895, c'est le traitement des femmes employées dans les écoles maternelles de la Ville qui était à la hausse. Des employées qui devaient s'occuper des 508 enfants qui fréquentaient à l'époque les écoles maternelles de la Ville.

 

 

Arnaud WILLAY

 

(parution dans La Voix du Nord, le 31 décembre 2016)

Le marché, ici sur la Grand Place, symbolisait la reprise de la vie économique après 1918

Le marché, ici sur la Grand Place, symbolisait la reprise de la vie économique après 1918

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud WILLAY - dans Histoire béthunoise
commenter cet article

commentaires