Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 15:46

Les arriérés de cotisation de Peillon

 

Il est candidat à la primaire, mais n'a pas réglé ses cotisations au PS. Selon Le Canard enchaîné, Vincent Peillon devrait 19 500 euros au titre de la quote-part de rémunération que chaque élu doit reverser à son parti. Des arriérés qui remontent à 2014. Hier soir, à l'issue d'une réunion de ses soutiens, le candidat assure qu'il régulisera ce qui doit l'être. "Pas de boules puantes", demande l'ancien ministre de l'Education pour tenter de déminer l'affaire.

Les arriérés de cotisation d' Arnaud Montebourg 

 
Mieux que Peillon ! Son ancien camarade de courant et désormais son rival dans la primaire de gauche, Arnaud Montebourg, est encore plus mauvais payeur.
Ce dernier va devoir lui aussi sortir son carnet de chèque avant ce jeudi à 18 heures s’il veut se porter candidat à la primaire de la gauche. L’ancien député de Saône-et-Loire a négligé de s’acquitter de sa cotisation mensuelle auprès du groupe socialiste à l’Assemblée nationale entre 2007 et 2012. Cette cotisation va de 200 euros pour un simple député, à 800 euros par mois pour un député cumulard. Arnaud Montebourg, qui se situait dans la fourchette haute puisqu’il était à la fois député et président du Conseil général de Saône-et-Loire, a laissé fin juin 2012 une ardoise de 49 322,40 euros auprès de son groupe.
Une information qu'a confirmée à l’Opinion le député PS du Nord Christian Bataille, trésorier du groupe parlementaire depuis 1997. Relancé chaque année, celui qui était ensuite ministre de l’Economie et du Redressement productif (jusqu’en août 2014), puis vice-président du conseil de surveillance de la chaîne d’ameublement Habitat, a traité ces rappels avec une superbe désinvolture. Or le trésorier n’a aucun pouvoir de contrainte sur son ancien collègue. « Je peux seulement tempêter, mais pas lui envoyer d’huissier », regrette Christian Bataille, qui rappelle que les cotisations des parlementaires servent principalement à payer les collaborateurs du groupe. Contacté, l’entourage du candidat n’a pas été en mesure de répondre...
Et selon le Huffington Post, Arnaud Montebourg n’est pas davantage à jour de sa cotisation auprès du parti. Il n’aurait réglé que 45 euros par an entre 2007 et 2012, soit 30 000 euros d’arriérés auprès de la fédération PS de Saône-et-Loire. L’entourage d’Arnaud Montebourg estime que ces accusations sont « sans fondement, dans la mesure où Arnaud a voté au congrès de Poitiers ».
Le président de la Haute Autorité de la primaire, Thomas Clay, a rappelé la règle récemment : « Pour que sa candidature soit validée, un postulant issu du Parti socialiste doit être à jour de sa cotisation de militant et de sa cotisation d’élu. Il en va de même pour tous les parrains. » Ironie de l’histoire, Thomas Clay est un ami d’Arnaud Montebourg.

 

Arnaud, peillon nos cotisations !

Arnaud, peillon nos cotisations !

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos politiques
commenter cet article

commentaires