Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 15:10

Le projet de loi "Égalité et Citoyenneté" est un chef-d'oeuvre de la pensée étatiste et infantilisante. Que Jean-François Revel aurait taillé en pièce...

 

En France règne une indifférence stupéfiante aux libertés fondamentales. Jean-François Revel ne manqua jamais de porter avec talent le fer dans cette plaie. L'auteur de La Connaissance inutile aurait fait du petit bois du projet de loi dit « Égalité et Citoyenneté ». Voulu par le gouvernement Valls après les attentats de janvier 2015, ce texte en cours d'examen est un chef-d'œuvre de la pensée étatique et paternaliste. Quelle que soit sa version définitive, sa philosophie demeure. Pour transformer les mentalités surgissent de nouvelles normes « abracabrantesques », dont le sociologue Jean-Pierre Le Goff a réalisé un inventaire risible s'il n'était vrai.  (Jean-Pierre Le Goff: «La loi “égalité et citoyenneté”, panier de la ménagère du gauchisme culturel»).

Cela va de « l'autorisation d'absence pour PMA dans la fonction publique » à « l'action civile des associations de défense des victimes du bizutage », en passant par « l'interdiction aux parents de donner une fessée à leurs enfants »…


Dans le domaine de l'information, la loi « Égalité et Citoyenneté » restreint la liberté d'expression sous prétexte de lutter contre les discriminations. Qui s'en soucie en dehors des sociétés de journalistes ? Comme si la défense de la liberté était une affaire corporatiste. Dans Le Figaro, Guillaume Perrault a eu raison de fustiger le silence des leaders de la droite sur ce sujet. On leur conseille la lecture de « l'abécédaire » de Jean-François Revel qu'un jeune éditeur, Guillaume Allary, a la bonne idée de publier. Et on les incite à méditer ce constat :« La liberté des individus dans un pays ne dépend pas seulement de la manière dont le pouvoir est octroyé – suffrage universel en l'occurrence – elle dépend aussi de la manière dont ce pouvoir est exercé, une fois conquis (…) »

 

Publié le  | Le Point.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires