Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 17:11

Une première audience, il y a quelques mois, avait déjà opposé un forain à Fabrice Lefrancq, adjoint au maire béthunois. Après quelques minutes

de débat, elle avait abouti à un renvoi : le forain, prévenu, s’était présenté en victime, ITT de deux jours à l’appui.

 

Ce mardi, une nouvelle audience a donc eu lieu au tribunal de Béthune, avec cette fois deux prévenus, également victimes… À l’origine de l’affaire, un forain habitué de la foire de Béthune n’obtient pas de place pour installer son manège.

En janvier 2015, il reçoit un courrier lui signifiant cette information. «  Mais en 2014, le maire m’avait promis que j’allais pouvoir m’installer, explique-t-il à la présidente Hourtoule. Alors comme personne ne me répondait au téléphone, j’ai décidé d’aller à la mairie avec ma femme  ».

«  Cette promesse était-elle écrite ?  », interroge la magistrate. «  Non  ». «  Monsieur avait bénéficié d’un emplacement sur une zone bleue lors de la dernière foire, détaille Fabrice Lefrancq. Et par définition, sur une telle zone, le manège change chaque année. Monsieur le savait  ».

« On s’est empoignés »

Ce 10 mars 2015, le forain se retrouve dans le bureau de l’adjoint. Rapidement, le ton monte. « On s’est empoignés  », confie le forain. Alertée par le vacarme, une adjointe entre dans ce bureau exigu et trouve le forain par terre.

«  Qu’avez-vous à dire sur les faits ?  », demande la présidente à l’élu. «  Quand je lui ai de nouveau signifié le refus de la mairie, il s’est emporté, a fait le tour du bureau et quand il m’a attrapé, j’ai eu le réflexe de me protéger. Il est alors tombé sur l’armoire.  » «  Quand l’adjointe est entrée dans votre bureau, elle dit que l’épouse du forain, venait de jeter une agrafeuse sur vous  », continue la magistrate. «  Oui, elle jetait tout ce qu’elle trouvait  », confirme l’adjoint au maire.

L’avocat du forain, dans sa plaidoirie, revient sur les témoignages : «  L’adjointe a bien vu mon client par terre. Il était blessé à la tête, ce qui lui a valu une ITT de 2 jours. Et sa veste déchirée… »

Le forain a été condamné à 400 € d’amende pour les violences à l’encontre de l’adjoint au maire et à payer 1 € de dommages et intérêt. Le tribunal a déclaré l’assignation du forain contre l’adjoint au maire non recevable : «  C’est contraventionnel donc c’est le tribunal de police qui est compétent pour juger.  »

 

 Virginie PRUVOST

dans la Voix du Nord

Foire d’empoigne à Buridan's city

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos Buridâne
commenter cet article

commentaires