Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 09:45

La classe politique s’enflamme à l’unisson pour les 400 emplois de Belfort. Mais que d’incohérence ! L’Etat était au courant depuis des mois des difficultés qui menacent le site historique de fabrication des TGV.

Un nouveau Florange ? François Hollande a convoqué lundi un conseil interministériel sur le projet d’Alstom de transférer son activité de fabrication de trains de Belfort à Reichshoffen, en Alsace. Une réaction disproportionnée alors qu’environ 400 postes sont concernés par cette mesure qui interviendra dans deux ans, et que les salariés se verront proposer un reclassement. Mais à huit mois des présidentielles, toutes les occasions sont bonnes pour permettre à l’Elysée de redorer son blason. Michel Sapin promet de « travailler avec l’ensemble de ceux qui, en capacité de passer un certain nombre de commandes en France, peuvent permettre de sauver les activités ferroviaires de Belfort ».Encore un vœu pieux ! Tout est réuni pour que la dernière sortie de François Hollande sur le dossier Alstom connaisse le même sort que sa promesse d’inverser la courbe du chômage ou de sauver Florange...

Macron visitant l'usine Alstom à Belfort le 28 mai 2015	© Sipa Press

Macron visitant l'usine Alstom à Belfort le 28 mai 2015 © Sipa Press

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos politiques
commenter cet article

commentaires