Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 09:07

À Béthune, les panneaux indiquent bien « port de plaisance ». Mais en réalité, il s’agit d’une halte nautique gérée par Voies navigables de France qui attend qu’un projet l’aide à se développer. Celui d’Artois Comm. cible le quai de Bruay.

Les panneaux de signalisation indiquent « Port de plaisance ». Vraiment ? En réalité, il s’agit plutôt d’une halte nautique qui peut accueillir trois bateaux. Ni capitainerie, ni gardiennage, au grand dam du club d’aviron qui verrait son existence mise en valeur dans un tel contexte. Un club qui appelle de ses vœux une prise en main du site, dont le port de plaisance pourrait être géré par une association. En plein mois de juillet, alors que les activités sont au ralenti, la comparaison avec Beuvry lui donne triste mine.

 

Berge vide

Une berge vide. Une autre où sont amarrés deux bateaux à passagers qui appartiennent à un professionnel et quelques bateaux logement. C’est là, aussi, où Yves Boucly et Brigitte Favier avaient ouvert la Ch’ti, une péniche reconvertie en chambre d’hôte.

Béthune souffre clairement de la concurrence d’un port de plaisance qui n’en a plus que le nom : celui de Beuvry. Là, une soixantaine de bateaux de plaisance y ont élu domicile. Un stationnement est prévu pour une cinquantaine d’entre eux à l’année, ceci sous le patronage de l’association des plaisanciers de Beuvry.

Pour que les choses avancent à Béthune, des décisions politiques, qui n’engagent pas que la ville de Béthune, doivent être prises suite à l’étude menée par l’office de tourisme intercommunal, en partenariat avec VNF (Voies Navigables de France). Un projet est sur la table d’Artois Comm. Pour l’heure, c’est VNF qui gère la halte nautique béthunoise. Une goutte d’eau dans les 180 km de cours d’eau que comptent le Nord et le Pas-de-Calais, leurs onze ports de plaisance et leur quarantaine de haltes nautiques.

Pour s’amarrer à Béthune, les tarifs varient en fonction de la dimension des bateaux et de leur localisation. Pour un bateau de 15 m, il faut par exemple environ 500 € à l’année. Un tarif plus cher dans un port de plaisance, puisqu’il tourne aux environs des 900 €.

 

Le projet d’Artois Comm.

L’agglo a travaillé sur des schémas touristiques. Ce projet, livré, se compose de deux éléments. Dans un premier temps, la reconquête des chemins de halage sur l’ensemble du territoire d’Artois Comm. pour faire des voies cyclables. Et un autre volet portant sur la création d’un port de plaisance Béthune-Beuvry. Le port de plaisance à proprement parler serait à Beuvry mais Béthune aurait un port avancé qui se situerait sur le bras communal au niveau de Catorive : le quai de Bruay.

 

Commentaires:

Il y a plus de 30 ans, un projet de création d'un vrai port de plaisance béthunois et de pistes cyclables avait été élaboré. Des travaux avaient été commencés....Puis projet abandonné par les municipalités suivantes...qui avaient repris des études; avec le  "succès" que l'on connaît et la situation actuelle.  Regret cependant: le comblement de l'ancien canal.

On ne peut toutefois qu'acquiescer au nouveau projet actuel. 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos béthunoises
commenter cet article

commentaires