Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 12:19

C’était votre question-réflexe, juste après vous être réjoui de la confirmation du retour d’un cinéma à Béthune : où alliez-vous vous garer le temps des travaux, une fois le parking sauvage condamné ? La réponse : tout devrait être calculé pour ne pas perdre de places de stationnement. Si tout va bien.

 

1. Fin d’année: adieu le parking sauvage

Maintenant qu’il a franchi le dernier obstacle (celui du Conseil d’État), David Henochsberg, le PDG d’Étoile Cinémas, est pressé de lancer les travaux. Il se donne l’été pour réactiver banques et partenaires, et mise sur les premiers coups de pioche « en novembre ou décembre ». De ce jour-là, c’est inévitable, « le parking sauvage sera inaccessible ». Ce qui, sans compensation, serait une catastrophe pour les plus de 200 automobilistes qui en profitent chaque jour.

 

2. Tadao et la SERNAM libèrent de l’espace

C’est selon Olivier Gacquerre le bon côté du retard du chantier du cinéma : les opérations devraient s’emboîter. Tadao doit déménager d’ici la fin de l’année pour migrer sur la zone Washington, libérant ce qui fera office de parking provisoire. C’est pareil du côté de la SERNAM ; pour fin 2016 aussi, l’EPF doit abattre les bâtiments encore debout, agrandissant l’espace de stationnement. « Il n’y aura pas de parking en silo, uniquement du surfacique des deux côtés. La difficulté, c’est de gérer une opération à tiroirs. » Dans un autre registre, les travaux du parvis de la gare doivent débuter à la rentrée, ce qui, à défaut d’impacter le stationnement, jouera sur la circulation. Le maire évoque « une réunion de cadrage le 21 juillet » avec Étoile Cinémas, l’Établissement public foncier..., pour bâtir un calendrier.

 

3. Le parking TER agrandi

Un gros potentiel. Pour l’instant, les 120 places sont accessibles à tous, côté rue Lebas. C’est la partie de l’agglomération, « dans le cadre de sa compétence d’aménagement de parcs de stationnement liés aux gares ». Artois Comm. résume : « À la demande de la ville, l’agglomération a donc saisi l’EPF, qui doit acquérir l’actuel parking SERNAM, propriété de RFF, afin de déconstruire rapidement et par phases les halles, et d’ouvrir l’ensemble au stationnement par un aménagement provisoire. L’aménagement définitif du parking sud sera réalisé en même temps que le Pôle d’échanges, après réalisation des travaux de la passerelle. Théoriquement en 2020. D’ici là, le parking actuel subsistera. » Bonne nouvelle, la capacité à terme explose. « La ville a souhaité qu’on revoie les prévisions, afin de dégager 250 places au sud des voies, côté Lebas, et 500 places au nord, côté place Mitterrand. Nous sommes donc au final sur 700 à 750 places. » La Région participera au financement. La règle : le parking TER sera réservé aux usagers du train... et gratuit.

La destruction des bâtiments de la SERNAM aidera à compenser la fin du parking sauvage.

4 Une réserve de 200 places

Bref, l’idée est de ne pas perdre de places de stationnement le temps des travaux, et d’en gagner après. Si toutefois des retards gênaient l’enchaînement des chantiers, le maire promet « une réserve temporaire de 200 places, l’espace vert à l’entreé de l’avenue Armand-Racine, une propriété de la SNCF. » Possible repli aussi : se garer sur les parkings déja aménagés dans les gares voisines, Beuvry par exemple.

ZOOM : GRATUIT OU PAYANT ?

Pour les 103 places dont disposera le cinéma, ce sera payant, contingent de Q Park,... sauf si vous allez voir un film ; une manière de privilégier la clientèle, logique.

Le parking TER et ses 700 ou 750 places sera, lui, gratuit, mais réservé aux usagers du transport ferroviaire.

Et la zone bleue ? Olivier Gacquerre : « Dès l’instant que nous offrons de nouvelles solutions pour se garer, on peut étendre la zone bleue. Deux vignettes par logement, pour faciliter la vie des habitants, et une limitation à 2 h pour les véhicules de passage. » Ceci « au plus tard le 1er janvier ».

 ISABELLE MASTIN pour La Voix du Nord

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos béthunoises
commenter cet article

commentaires