Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 20:00

La presse locale avait fait un reportage il y a presqu'un an: le 8 juillet 2015, sur cette plus que centenaire qui vient de décéder. 

Nous adressons nos plus sincères condoléances à la famille ert plus particulièrement à son fils André, ancien député et maire de Saint-Venant.

Aline Flajolet-Loutre est née le 3 juillet 1913, à Saint-Venant, de parents commerçants. Elle est aujourd’hui la doyenne de l’EHPAD des Quatre Saisons, où elle est depuis 2011.

 

 

À 13 ans, la mère d’Aline Flajolet-Loutre décède et Aline prend en charge sa sœur Madeleine et son frère Albert. Une nouvelle vie débute ensuite à Saint-Floris où son père remarié reprend une ferme. Elle participe aux travaux agricoles et un petit frère, Léon, agrandit la famille.

 

Quatre fils et neuf petits-enfants

Elle rencontre Paul Flajolet, avec qui elle fonde une famille en 1944. Le couple une ferme à Saint-Floris à la Motte-Bodet, près de la Lys. Jean-Paul, Francis, André et Yves, qui disparaît trop tôt, viennent agrandir la famille. «  Elle réussit à concilier son rôle de mère, d’épouse et le travail de la ferme. Sa participation à la vie de la commune, solidaire des voisins, toujours disponible, pas avare de son temps, d’une humeur toujours égale conciliante, raconte son fils, Francis. Une petite anecdote c’est le retour des trois enfants pensionnaires, c’était comme le retour de l’enfant prodigue.  » La retraite lui a permis d’être présente pour ses neuf petits-enfants

 

« Elle ne se plaint jamais »

Après le décès de Paul en 2008, demeurer seule a été difficile et elle a intégré l’EHPAD des Quatre saisons en 2011. Elle garde toujours un intérêt pour la vie dans sa commune et celle de Saint-Venant. Elle garde aussi un intérêt pour la vie politique et les émissions télévisés.

«  Sa vie est bien organisée, jamais débordée ni inquiète, elle ne se plaint jamais. Elle participe à l’animation aux ateliers lecture, revue de presse. C’est la doyenne de l’établissement  », souligne Sylvie Brichet, directrice par intérim.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans Infos diverses
commenter cet article

commentaires