Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 17:23

 

                                         

 

                   

 
Image Etienne Baldit

  •  
  •  

3% UN JOUR... - Sondage après sondage, François Hollande dévisse. Dans les intentions de vote comme dans le taux de satisfaction des Français, le chef de l'État ne cesse d'atteindre des records d'impopularité. Jusqu'à ce que cela se traduise par un échec électoral en 2017 ? Non, car jusqu'ici, tout va bien. En tout cas du point de vue de Michel Sapin.

Le ministre des Finances est un vieil ami du Président, hollandais parmi les hollandais. Il ne va donc pas dire du mal de François Hollande. Mieux que ça, il semble résolument optimiste quant à la situation du chef de l'État. Interrogé par Le Monde, mercredi 13 avril, sur cette infernale spirale d'enquêtes d'opinions désastreuses, Michel Sapin affirme :

 Tant qu’il n’est pas à 3 %, c’est bon.

Vu sous cet angle, c'est sûr que les quelque 15% d'intentions de vote pour François Hollande qui s'expriment dans certains sondages ressembleraient presque à une bonne nouvelle... D'après le ministre, la barre des 3% serait donc plus problématique. Pourtant, ce chiffre précis est à jamais associé à la réussite de l'ancien Premier secrétaire du PS : avec son statut de "monsieur 3%" de la primaire socialiste de 2011, François Hollande est en effet venu à bout de ses adversaires PS avant de remporter la présidentielle 2012. On en viendrait alors presque à dire, dans la foulée de Michel Sapin, que "même s'il est à 3%, c'est bon".

Mais cette déclaration peut aussi faire penser aux plus beaux efforts de l'ex-ministre du Travail en matière de langue de bois. Quand il s'agit de vanter une baisse de la hausse du chômage, de prophétiser "l'inversion de la courbe" ou d'expliquer que 0% de croissance, c'est bien, nul n'est plus fort que Michel Sapin. Cela dit, il n'est pas tout seul. Toujours auprès du Monde ce mercredi, un autre ministre très proche de François Hollande relativise ces satanées enquêtes d'opinion. Stéphane Le Foll estime ainsi :

 

Un sondage n’est jamais incapacitant.

      Jusqu'ici, tout va bien, on vous dit. 

    

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo Bart - dans infos politiques
commenter cet article

commentaires