Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 18:16

Beaumarchais avait tort de dire du « bon peuple » qu’il « peste, il crie, il s’agite en cent façons », mais que « tout finit par des chansons… » Il aurait été mieux avisé d’écrire que « tout finit par des taxes ». Aujourd’hui, le « bon peuple » de France est en colère, il a perdu confiance en son monarque, il lui reproche de mal gouverner, d’avoir raté à peu près tout ce qu’il avait entrepris. Il se rebelle contre une réforme du droit du travail qu’il a découverte comme une dernière surprise de fin de règne. Il descend dans la rue, pousse les jeunes au devant des cortèges, « il peste, il crie, il s’agite en cent façons ». Alors le roi fait recevoir les trublions par son Grand Chambellan qui leur glisse en confidence que, pour calmer leur mécontentement, une taxe nouvelle sera créée.

Une taxe ! Comment ce pouvoir taxophile n’y avait-il pas songé plus tôt ? Il avait déjà piétiné la promesse de ne plus augmenter ni les impôts, ni les prélèvements : taxe sur le diesel et sur l’essence, sur les corps gras et les fournisseurs d’accès à Internet, relèvement des bases des taxes foncière et d’habitation, il n’avait raté aucune occasion. Le peuple gronde ? Quoi de plus naturel, en somme, qu’une taxe nouvelle pour frapper les CDD, histoire d’en réduire l’attrait.

S’il avait eu vent de cette histoire, Beaumarchais se serait sûrement gaussé de cet usage immodéré de l’arme fiscale, il aurait moqué cette énième résurgence d’une taxe frappant les CDD, il aurait tourné en ridicule cette idée saugrenue, pour un pays écrasé par le chômage, qu’il y a à vouloir décourager certains contrats de travail en les assommant de taxes. Il aurait défendu les patrons, à coup sûr les plus petits d’entre eux que le pouvoir veut punir de leur prudence lorsqu’ils créent des emplois. Pas sûr que, malgré tout son talent, Beaumarchais aurait pu nous faire rire. 

                                       

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires