Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 18:12

Le président du MoDem accuse les gouvernements successifs qui, selon lui, ont arrêté de peser sur la politique agricole de Bruxelles.

François Bayrou, président du Modem, a dénoncé la situation « désastreuse » des agriculteurs français, dont il incombe la responsabilité aux gouvernements successifs qui ont cessé de peser sur la politique agricole de Bruxelles, dans un entretien publié dimanche par Le Parisien-Aujourd'hui en France au lendemain de l'ouverture tendue du Salon de l'agriculture. « La situation des agriculteurs est matériellement et moralement désastreuse », estime l'ancien candidat à la présidence. « Ils le vivent d'autant plus tragiquement qu'ils ne voient aucun espoir », ajoute-t-il.

Le Salon de l'agriculture s'est ouvert samedi à Paris dans un climat d'extrême tension, notamment lors de la visite du président François Hollande qui a été hué et insulté par des éleveurs alors que des heurts ont eu lieu autour du stand du gouvernement démonté par des manifestants, et des éleveurs qui crient leur détresse.

Effondrement des cours agricoles

« À Bruxelles, la France paraît n'avoir rien à dire sur la politique agricole », déplore le maire de Pau. « Pendant des décennies, la France avait une influence majeure dans la politique agricole. Aujourd'hui, c'est une incroyable absence », se désole-t-il. Pour lui, le gouvernement « doit imposer un débat » devant les instances européennes « quitte à ouvrir un conflit ».

Avec l'effondrement généralisé des cours agricoles qui frappe en particulier les éleveurs, plus de 40 000 exploitations sont en situation d'extrême urgence, selon Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture. François Hollande s'est engagé à « tout faire » pour aider les agriculteurs en difficulté à son arrivée au Salon de l'agriculture.

 

 

 

"Avec l'effondrement généralisé des cours agricoles qui frappe en particulier les éleveurs, plus de 40 000 exploitations sont en situation d'extrême urgence, selon Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture. François Hollande s'est engagé à « tout faire » pour aider les agriculteurs en difficulté, à son arrivée au Salon de l'agriculture". La difficulté des agriculteurs ne date pas d'hier, cela fait des années qu'elle perdure.

Pourquoi le président ne s'engage t-il qu'aujourd'hui, à son arrivée au salon de l'agriculture, à "tout faire" pour eux?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos politiques
commenter cet article

commentaires