Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 18:04

 

Dans un article fort pimenté sur le site Boulevard Voltaire, François Falcon- satiriste polémiste redoutable- s'en donne à coeur joie sur la primaire à droite. Le titre est fort éloquent:

"Primaire à droite : que le spectacle commence ! Il ne nous manquera plus que la candidature de Valery Giscard d’Estaing".

 

En effet, depuis l'annonce de la candidature de Jean-François Copé, nous en sommes à dix candidats déclarés pour cette joute qu'il qualifie ironiquement "des plus passionnantes et des plus prometteuses ! Il ne sera vraiment pas facile pour les électeurs de départager tant de talents, tant de charismes et tant de convictions incarnés".

Outre les deux favoris, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, il pense en revue les trois "outsiders", avec malice et sans complaisance: Fillon, Copé et Le Maire en notant toutefois qu'ils sont "expérimentés ou pugnaces, ce sont assurément des combattants crédibles. Le problème, c’est le public : impossible, pour eux, de susciter l’enthousiasme. Personne n’est capable de donner une seule idée qui les distinguerait des deux favoris et qui les distinguerait entre eux".  

Mais il ne désespère pas car, ajoute-t-il, "le spectacle promet d’être assuré par les autres prétendants. Parmi eux, on trouve deux femmes de conviction : Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano. NKM, en effet, est une authentique femme de gauche. C’est seulement à cause de son look de grande bourgeoise qu’elle a dû se résoudre à boxer dans le championnat LR, en attendant l’unification des titres LRPS. Morano, aussi, est une femme de conviction. C’est un peu l’anti-NKM : look et gouaille populo, discours clair sur l’immigration et l’identité nationale ; alors qu’elle semblait complètement ridicule au début de sa carrière, elle a un peu gagné en épaisseur et en crédibilité à l’heure où sa concurrente, au contraire, sombrait dans le ridicule. Le pugilat devrait donc tourner à son avantage.

Du côté du championnat masculin, on trouvera également deux hommes de conviction : Hervé Mariton et Jean-Frédéric Poisson, qui se disputeront les voix des partisans de Sens commun, un vivier certes non négligeable mais qui promet de s’éparpiller entre les deux poids coqs et le vote utile.

Le clou du spectacle sera donc assuré par l’entrée en lice de Frédéric Lefebvre – vous savez, ce grand lecteur de Zadig et Voltaire, l’homme qui a vendu l’année dernière 500 exemplaires d’un brillant essai politique intitulé Vues du ciel ? Un tel succès, ça donne forcément des ailes !

Jean-Christophe Lagarde pourrait, d’ailleurs, s’en inspirer et entrer dans l’arène, histoire d’amuser un peu plus la galerie. In fine, il ne nous manquera plus que la candidature de Valéry Giscard d’Estaing".

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos politiques
commenter cet article

commentaires