Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 18:46

La tournée des vœux s’achève par Béthune. Samedi soir, le maire Olivier Gacquerre a multiplié les poignées de mains et les bises avant d’évoquer les projets pour 2016. Chantiers, animations, citoyenneté..., on en fait le tour.

( lavoixdunord.fr du 31.01.2016 )

 

1. Cinquantes nuances d’OG

Ce n’est pas le soir où il a placé sa cérémonie de vœux sous le signe de la fraternité qu’Olivier Gacquerre va planter des banderilles. Ou alors dans la nuance. Devant une salle Olof-Palme archi-comble, et après une longue séance de bises et de poignées de mains, le maire salue les invités de marque. « M. le député... Il n’était pas là tout à l’heure, je ne sais pas s’il nous a rejoints... » Façon de dire que LUI a invité le député qui, au contraire, a snobé le maire de Béthune le soir de ses vœux... Et bonsoir aussi au président d’Artois Comm., ce « cher Alain » auquel il cause pourtant bien du souci à toujours vouloir redessiner son intercommunalité...

 

2. Les projets pour 2016

Beaucoup ont déjà été évoqués la semaine dernière au débat d’orientation budgétaire. On peut citer : une consultation avant de modifier ou pas les TAP, deux fois 1 h 30 permettraient « des activités plus conséquentes ». Ce qui est sûr, c’est que « ça restera gratuit ». Sur la sécurité : 15 caméras de vidéoprotection seront déployées « avant la fin du 1er semestre ». Sur les investissements en 2016 : parvis de la gare, création d’un parc Cheminots-Bristol, extension de la salle Louchart, rénovation du centre Olympie, travaux à la piscine (300 000 €), lancement des conseils de quartier et d’une Maison des jeunes, 40 places pour la bourse au permis, WiFi public et gratuit...

 

3. Les peut-mieux-faire

Béthune « est sortie du réseau d’alerte » mais pas de folie fiscale en vue cette année. « On baissera le taux communal d’1 %, même si c’est symbolique. » Dur de tenir la promesse des 15 % sur le mandat. L’État est montré du doigt.

Peut mieux faire aussi, la propreté urbaine. Une brigade verte va être créée pour avril, 100 poubelles de plus vont garnir la ville, mais les citoyens sont priés d’y mettre aussi un peu du leur. Mieux que « nettoyer plus », il faut « salir moins ».

Allusion aussi samedi au plan de circulation, désuet, « daté des années 70 ». Quid des modifications récentes dans le centre-ville ?

ZOOM : FINI LE FEU D’ARTIFICE SUR LA GRAND-PLACE

Cette fois, c’est sûr, vos photos du feu d’artifice de 2015, tiré depuis l’église Saint-Vaast, sont collector. Le maire aurait pu passer outre les recommandations de sécurité de la préfecture, il a décidé de les suivre. « Je ne m’accroche pas aux traditions s’il y a un danger pour la population. » Résultat, la Fête nationale sera célébrée en deux jours : le 13 juillet, le feu d’artifice sera tiré... du Mont-Liébaut. Le 14 Juillet, la Grand-Place gardera en revanche la soirée-concert habituelle. Pas de noms de vedettes dévoilés.

ZOOM : UNE MAIRIE 100 % OUVERTE À TOUS

B Clic, la mairie 24 h sur 24.Il est 3 heures du matin et vous avez une question existentielle à poser à la mairie de Béthune ? C’est désormais possible grâce à B Clic, un nouveau service 24 h/24 et 7j/7. Le maire a présenté le bébé samedi, soir de ses vœux. Pour y accéder, passez par le site web de la mairie, www.ville-bethune.fr et créez votre espace personnel. À compter du 1er mars, vous pourrez payer en ligne la cantine, les centres de loisirs, les activités culturelles... Mais déjà, on peut poser une question, dénoncer un dépôt de détritus, un stationnement sauvage... avec réponse garantie. Mais, garantit Olivier Gacquerre, l’accueil physique en mairie n’est pas menacé. Les connexions vont-elles exploser ? À voir. On sait bien le réflexe des Béthunois à inonder directement la page Facebook du maire. Le soir-même de ses vœux, beaucoup aussi ont profité de l’avoir physiquement sous la main pour lui rappeler des doléances à ce jour non exaucées.

« Vis ma vie de maire », c’est possible.Vous rêvez de savoir à quoi le maire de Béthune passe ses journées ? C’est possible. Olivier Gacquerre propose à trois d’entre vous de le suivre, chacun à une date différente. Donc, non, le jeu n’est pas de prendre sa place mais de le voir à l’œuvre. Il l’a décidé à force de recevoir des demandes via sa page Facebook. Son côté VGE ? À moitié. Giscard d’Estaing, lui, s’invitait chez les Français. Pas mal non plus pour savoir comment vivent les citoyens. Une idée pour l’année prochaine ?

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos béthunoises
commenter cet article

commentaires