Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 18:20

D’entrée, violent réquisitoire de Pierre-Olivier Gibson sur l’article reprenant une interview d’un journaliste de la Voix du Nord. Jacques Mellick et votre serviteur y avaient parlé de l’indispensable baisse des impôts locaux dans notre commune, nous avions parlé d’un « choc fiscal. »

Apparemment nous n’en avions pas le droit. La réaction était prévisible et j’avais donc préparé ce texte que j’ai lu en séance.

 

Béthune l’état des lieux

Notre ville aujourd’hui ce sont des maisons et des appartements à vendre ou à louer partout dans la ville, très peu de constructions nouvelles, la zone Testut vide, les commerces qui ouvrent ne compensent pas ceux qui ferment.

 

En cause l’impôt trop cher.

Les agents immobiliers le disent, la 1ère question d’une personne qui cherche un immeuble à acheter c’est : L’mpôt c’est combien ?

Un turn-over trop important dans les logements sociaux. Un couple de jeunes qui travaillent et qui s’installent dans un appartement HLM cherche à partir quand il reçoit sa 1ère taxe d’habitation qui représente plus de 2 mois de loyer. Comme les organismes HLM se doivent de louer leurs immeubles pour s’en sortir financièrement, comme le taux des appartements réservés par la préfecture pour des gens en difficulté est important l’appartement est bien vite reloué à des gens qui hélas ont peu de moyens et sont dégrevés partiellement ou totalement de l’impôt. Même si leur loyer est payé par l’APL ces personnes en difficulté ne peuvent pas dépenser d’argent dans nos commerces qui ont du mal à vivre, à survivre. Notre ville se paupérise.

 

Il faut créer un choc psychologique et baisser l’impôt de façon importante. Nous l’avons dit , nous le redisons et nous avons peur d’être obligé de le redire à nouveau, encore et encore.

Vous faites des économies dans les dépenses de fonctionnement l’électricité, les voitures , la piscine, bravo . mais à quoi ça sert si dans le même temps, vous dépensez sans regarder pour les dépenses de communication , les dépenses de fêtes, les dépenses de prestige.

Nous ne sommes pas d’accord pour que l’argent des contribuables serve pour refaire un nouveau parvis à la gare Les jets d’eau, même si vous ne les aimez pas, existent, ils ne sont pas si laids. Pourquoi voulez vous changer ça ? Sommes-nous si riches ?

Pour les dépenses de fonctionnement c’est bien évidemment avec plus de 50% du budget vers les dépenses de personnel qu’il faut agir et vous vous faîtes une réforme des services, vous recrutez des cadres dont le salaire est évidemment supérieur à celui des Agents de catégorie C que vous supprimez, Vous vous flattez sûrement de votre réforme mais nous savons que le moral des troupes n’est pas très élevé et ce n’est un secret pour personne on travaille mieux, sans stress, en étant heureux dans son boulot. Ce n’est pas le cas pour la très grande majorité des salariés de la ville.

Vous réformez, mais qui va dire que ça va mieux, il y a longtemps par exemple que la ville n’a pas été aussi sale, demandez donc aux habitants du Mont Liébaut s’ils étaient fiers de l’état de leur quartier cet été. Ceux de Catorive ou de la Rue de Lille en diraient tout autant

Ne comptez pas sur nous pour approuver les pages de publicité payées dans la presse, ne comptez pas sur nous pour approuver la distribution toutes boîtes de la luxueuse carte de vœux du Maire, ne comptez pas sur nous pour approuver l’invitation de toute la population aux vœux du maire, pareil pour le nouveau logo de la ville, ne comptez pas sur nous pour vous féliciter pour la publication municipale spéciale fêtes distribuée après les fêtes, les Béthunois en rient encore certes mais c’est quand même de l’argent jeté par les fenêtres.

Je ne sais plus quelle fête où malheureusement le temps n’a pas été de la partie, elle a coûté 50000€ il n’y avait pas 500 personnes sur la grand-Place et pas 250 Béthunois, c’était une nouvelle fête, inutile en tout état de cause.( Le dimanche de la journée du Patrimoine NDLR)

Et l’on entend déjà parler d’une fête énorme en juin.

Nous approuverons tout ce qui peut être fait pour l’emploi, pour le commerce, pour la santé, mais pour le reste, serrez les cordons de la bourse et baissez l’impôt sans artifice (je pense aux transferts au SIVOM.)

Le taux de la taxe d’habitation est supérieur de 38% à celui des communes de même importance. Pour la taxe foncière le chiffre est de 72%. Vous comprendrez, je l’espère, que ce n’est pas une baisse de 1 ou 1,5% que nos concitoyens attendent.

 

Jean-Marc Dendiével

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos béthunoises
commenter cet article

commentaires