Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 18:57

L'urgence, maintenant : constituer une nouvelle force centrale, de Valls à Juppé, par Bayrou et de Rugy.

Dans les sondages d'opinion, c'est ce courant d'idées qui est souvent plébiscité. Celui de la ligne économique d'un Macron, de l'indépendance d'esprit d'un Bayrou ou Borloo, de la ligne politique d'un Juppé, de tonalités apaisantes et constructives d'un Lassalle, d'un Edouard ou d'un Le Maire, d'un discours républicain "Vallsien".

Le MoDem et l'UDI caracolent en tête des mouvements politiques les plus populaires de notre pays selon diverses enquêtes ; pourtant ces 2 mouvements ont été écrasés par le poids du bipartisme dépassé, lors de ces élections. Leur visions de la France est de plus en plus inaudible.
Au PS, Macron est indésirable. Valls, parfois sifflé. Juppé aussi, à l'UMP. Dès lors, que représentent ces partis, en décorrélation avec les aspirations supposées des français?

Si on ne crée pas cette ligne non pas centriste mais CENTRALE, rapidement, alors, le FN pourrait être majoritaire dans une majorité des circonscriptions en 2017. Même en étant minoritaires sur l'ensemble de la France, ils pourraient être majoritaires dans une majorité de circonscriptions rurales par le jeu des triangulaires : le risque est réel.

Et cesser la politique-marketing, cesser la politique-spectacle, cesser la politique des éléments de langages ressassés dans les matinales, que chacun parle en étant soi-même, par spontanéité, et apaiser les débats: c'est devenu IMPERATIF.
Même si les sensibilités dites de gauche ou de droite perdurent et perdureront encore longtemps, le clivage gauche-droite est dépassé. Le bipartisme français n'est absolument plus celui là. 
Pour la France, il faut le faire.

Que les roquets aboyeurs de chaque parti se taisent d'eux-mêmes, ou qu'on leur donne des somnifères. Que les huées à l'Assemblée Nationale cessent. Que les propositions populistes ou démago uniquement pour le m'as-tu-vu cessent. On ne peut pas l'interdire. C'est à chacun d'agir en conscience et responsabilité.

À chacun, en particulier au PS et à l'UMP, d'en prendre la mesure de la gravité. Il en va de la France, et de son avenir.

 


Gilles Guillamot

 

 

Commentaire:
 
Avec Sarkozy aux commandes de LR et Cambadelis au PS, pas facile d' arriver à ce rassemblement central, même contraints et forcés par la montée du FN !
Gilles Guillamot

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires