Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 18:09

L’Institut d’éthique contemporaine a invité, mardi 15 décembre, le président de l’association Anticor et le député René Dosière pour réfléchir à la question que beaucoup de responsables politiques se posent : « Comment réconcilier les citoyens avec la politique ? » Un chantier de taille...

Le score élevé des listes du Front National au premier tour des élections régionales l’a encore montré : le désaveu des électeurs à l’égard des partis de gouvernement et des responsables politiques est considérable. Une tendance confirmée par les chiffres de l’abstention qui a totalisé 53,6% des inscrits au premier tour et 48,8% au second tour. D’où la question : « Comment réconcilier les citoyens avec la politique ? » C’est à cette épineuse interrogation que le président d'Anticor, Jean-Christophe Picard, et le député de l’Aisne, René Dosière, spécialiste des dépenses de l’Etat, ont essayé d’apporter leur réponse, mardi 15 décembre, lors d’une discussion organisée par l’Institut d’éthique contemporaine à la mairie du Xe arrondissement de Paris.

« La première chose à faire pour réhabiliter la politique est de lutter franchement contre la corruption et faire la promotion des pratiques vertueuses », a commencé Jean-Christophe Picard, rappelant que son association fut à l’origine de la plainte déposée en février 2010 contre X pour favoritisme et qui déboucha sur l’instruction – toujours en cours –des sondages de l'Elysée. Mais ce n’est pas tout. Pour Jean-Christophe Picard, il faudrait aussi que la France, à l’instar d’autres pays de l’Union européenne, comme le Danemark, fasse (réellement) preuve de transparence. Il évoque la mise en ligne et la mise à disposition du public de documents sensibles sur « les dépenses et les privilèges des élus ». Les notes de frais, par exemple, où encore la liste des appartements de fonction dépendant d’une collectivité. Une façon toute simple, selon lui, de freiner les abus...

D’après Picard, un autre élément pourrait aider à renouer le contrat de confiance entre citoyens et politiques : la rénovation des partis. Il faut arrêter avec « le recyclage des élus défaillants ou corrompus », avance-t-il. Ainsi qu’avec la discipline de vote dans les formations politiques afin de « redonner leur liberté aux élus ». Sans oublier de mettre fin au système de « recasage des femmes, époux, fils ou filles de.» : « Quand un parti écœure ses propres militants, comment pourrait-il emballer les citoyens... »

Surtout quand les cadres desdits partis ne se recrutent plus que dans des cercles fermés, comme le souligne le député René Dosière : « Ce système qui veut que le recrutement du personnel politique se fasse dans un vivier de jeunes gens ayant commencé à vivre très tôt de la politique confère une vision de la société assez particulière. » Afin que les citoyens n’aient plus le sentiment que « les institutions sont prises en otage », comme l’a souligné une personne du public, Dosière estime lui aussi qu’il faut faire preuve de fermeté avec les élus condamnés. « Ils doivent être rendus inéligibles, souligne-t-il. Ce qui n’est toujours pas une obligation ». Et d’ajouter que « la peine doit être suffisamment longue pour qu’elle devienne réellement contraignante ».

En conclusion, René Dosière cite Charles Peguy qui écrivait dans Notre Jeunesse :  « Tout parti vit de sa mystique et meurt de sa politique ». Car selon l’élu, c’est dans la perte des convictions que réside le fond du problème : « Les responsables politiques doivent retrouver le sens de l’intérêt général, tout comme ils doivent faire de la politique en tirant les idées vers le haut... » Le public applaudit. Pas sûr, en revanche, que les choses aient beaucoup changé d’ici à la prochaine échéance électorale, dans 16 mois.

( Article de Mathias Destal, dans Marianne.net )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires