Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 18:30

Le vote de dimanche voit la victoire des Républicains et Démocrates maintenant redevables d'une dette politique vis à vis du parti socialiste et d'une dette morale vis à vis des citoyens et des territoires qui, au dernier moment, ont quitté leur statut d'indifférence pour redire sinon leur confiance ou au moins leur refus d'une gestion euro-régionale par le F.N.

Il ne faut pas oublier le premier tour et son triple NON: non à une gauche en échec qui vivait en terrain conquis, non à une droite républicaine engluée dans ses certitudes et ses querelles parisiennes et pharisiennes autour de Nicolas Sarkozy, non finalement à un FN qui cristallise les angoisses et les peurs mais ne peut se prévaloir d'être une espérance.

Ce 13 décembre, les habitants ont appliqué le principe de précaution mais ils demandent une révision déchirante des habitudes et des prétentions pour une démocratie réelle des coeurs, des comportements et des intelligences .La force des élus sera d'analyser la victoire sous le signe de l'humilité et d'une révolution de la gouvernance, sous le signe de la sagesse pour expliquer que le temps des récoltes suppose d'abord le temps des semailles.

Pour les Républicains, le temps d'un examen de conscience est nécessaire car la présidentielle ne peut être la répétition de 2012: trop de faits majeurs ont changé la donne au rang desquels le fait régional, l'urgence climatique, le sentiment de déclassement et d'exclusion qui traversent toutes les consciences politiques.

François Fillon écrivait le 13 décembre au soir: " tout est bloqué, pourtant j'ai la conviction qu'avec des réformes audacieuses, la France peut se libérer, se redresser, reprendre confiance en elle-même et devenir la première puissance européenne".

C'est ce projet, décliné dans notre grande région par une nouvelle équipe qui n'a pas le droit de décevoir, et préparé pour 2017 au niveau de la France par François Fillon, homme de projet, d'apaisement et d'ouverture, qui permettra de reprendre confiance et d'écrire une France réconciliée sur son socle républicain, enfin libérée de ses entraves issues d'une autre époque.

 

André FLAJOLET

le 14.12.2015

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires