Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 15:17

Le 14 septembre, le quotidien la Voix du Nord titrait, en page béthunoise:

" Tags, déchets, mégots et crottes de chiens dans le viseur de la ville".

Il est vrai que ce genre d'incivilités est chose fréquente dans la cité de Buridan et ailleurs.

Comment y remédier ? Faire appel au sens civique, répression...?

L'imagination n'étant pas toujours au pouvoir, dit-on, nos édiles béthunois ont imaginé un système " big brother" prétendent certains chagrins.Le quotidien le détaille. 

Je cite:

...la mairie va se doter d’un logiciel de « gestion de la relation citoyen » en novembre. L’outil informatique centralisera les demandes d’interventions des citoyens, liées à la propreté de la ville pour savoir où les services techniques devront intervenir.

« Un système qui prône l’efficacité »

Le logiciel établira une cartographie des zones sensibles en fonction des fréquences de passage grâce à des analyses statistiques précises. « C’est une interface qui permettra à tous les Béthunois d’accéder à nos services le plus vite possible. C’est un système qui prône l’efficacité, précise Amel Gacquerre, adjointe en charge de la modernisation des services municipaux. Plutôt que d’appeler ou d’écrire un courrier, les usagers pourront se connecter directement sur le logiciel et inscrire leurs demandes avec l’assurance qu’elles seront enregistrées et traitées. »

Ainsi, l’objectif de la ville est de réduire le nombre de salissures au plus vite. « Ce n’est pas un logiciel pour surveiller les Béthunois mais pour comptabiliser, cibler les zones sensibles et aussi agir en prévention »...

L’appel d’offres pour la mise en place du logiciel a été lancé cet été, et le marché attribué à la société Arpège, éditrice de logiciels pour les collectivités publiques.

 

Dans le livre La science improbable du Dr Bart, paru aux éditions Dunod, Pierre Barthélémy apporte une réponse non dénuée d'humour, la plus scientifique possible à ce genre d' études et de système pour le moins improbables, dit-il.

Persuadé qu'à l'instar des pigeons, abeilles et autres tortues marines de nombreux mammifères perçoivent le champ magnétique terrestre, un biologiste tchèque a réalisé une étude sur les chiens qui ne m'a pas échappé. Axés sur les moments où les animaux réalisaient leurs besoins, les travaux démontraient- selon l'auteur- qu'il existe bien une boussole interne chez nos amis canidés. Elle lui permet demarquer et mémoriser ses territoires pour la pause-pipi et l'arrêt-caca. 

Alors, pourquoi ne pas insérer une puce chez nos canidés, une de plus mais électronique celle-là, permettant de les identifier ainsi que leurs propriétaires, et de la connecter au logiciel de la mairie? En outre, le logiciel permettra de localiser les zones sensibles.

Dans cette proposition, n'y voyez pas de ma part d'urophilie ou de scatophilie déplacées, mais tout simplement l'amour de la science !

N'en parlez pas à votre chien...il pourrait le répéter aux autres!

 

Jo Bart

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jo Bart - dans infos Buridâne
commenter cet article

commentaires