Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 14:43

Béthune : sur le rond-point Saint-Pry, malgré la grogne, aucun changement de circulation à l'horizon

PUBLIÉ LE Nord Eclair                                                                                                        

Vous avez tellement tempêté contre les nouvelles règles de circulation sur le rond-point Saint-Pry, entrées en vigueur il y a un an : trois voies d’insertion en venant du centre de Béthune mais une seule en sortie vers l’A26, et une dédiée en venant de Lillers. Les élus avaient évoqué un possible nouveau changement. Mais non.                                                                                                                                                                             

 

    1. Été 2014 : on tourne en rond

Avant l’été 2014, les automobilistes n’étaient pas spécialement remontés contre le rond-point Saint-Pry, entrée majeure de Béthune – ils seraient tout de même entre 20 000 et 25 000 à s’y croiser chaque jour. Mais voilà qu’en août 2014, un chantier débute, tenu de « sécuriser et fluidifier la circulation  », de l’aveu du conseil général.

Non sans mal : on refait l’enrobé et on peint un premier traçage. Résultat, ça coince aux heures de pointe : il ne reste que deux voies pour sortir de Béthune depuis la rue Saint-Pry, le boulevard Moulin ou l’avenue du Maréchal-Juin. En septembre 2014, les techniciens ajustent : retour à trois voies de sortie en venant du centre ; depuis Lillers, Saint-Omer et Béthune s’écrivent sur le bitume, impossible de se tromper.

Le changement majeur, c’est que de Béthune, on n’a plus qu’une voie de sortie vers l’A26, la seconde étant dédiée à ceux qui arrivent de la D 943, plus de cédez-le-passage pour eux.

 

 

2. Nervous breakdones

Ce qui était vrai il y a un an l’est encore aujourd’hui (lire ci-dessous)  : les usagers se divisent, entre ceux qui trouvent formidable la nouvelle conception de l’anneau Saint-Pry, et ceux qui piaffent contre les queues de poisson et les coups d’avertisseur et de freins.

Il y a un an, même les moniteurs d’auto-écoles soupiraient sur les emprunts plus ou moins cohérents de l’anneau central et de l’anneau externe, et surtout sur la voie unique de sortie «  qui crée un danger  » – remarque récurrente. Une monitrice relevait aussi que sur le panneau directionnel vertical, le Mont-Liébaut était «  indiqué tout droit, ce qui suppose qu’on doit rester sur l’anneau externe pour y accéder...  »

 

   3. Été 2015 : ça va rechanger ou pas ?

Le panneau vertical, quand on sort de Béthune, lui, a changé : l’A26 est bien indiquée vers la gauche, au-delà de l’axe de symétrie du rond-point, ce qui enfonce le clou en matière de règles de circulation (lire ci-dessous). Pour le reste, le Département n’est finalement à ce jour pas décidé à modifier quoi que ce soit dans la définition des axes d’entrée et de sortie.

La preuve : «  La création d’une voie de circulation dédiée RD 943 vers A26 sur l’avenue de Bruay a permis de supprimer les ralentissements et bouchons en heures de pointe sur la RD 943 et de canaliser le flux des véhicules entrant sur l’avenue du Mal-Juin, accès à la gare ferroviaire. Cet aménagement a été réalisé pour sécuriser les traversées piétonnes et cyclistes, réduire les vitesses en sortie de giratoire et permettre une utilisation partagée du domaine routier. Le respect du code de la route par tous les usagers permettra la réussite de cet objectif.  »

 

   4. Le test

La police nationale n’a pas constaté davantage d’accidents, même matériels. Les coups de frein et les noms d’oiseaux, c’est autre chose : se poster quelques minutes sur le bord prouve que le code de la route garde encore ses mystères pour pas mal d’entre nous.

 

ZOOM : BIEN PRENDRE LE ROND-POINT

Les avis convergent : code de la route, vidéo mise en ligne par le groupement de gendarmerie du Nord, moniteurs d’auto-écoles... et conseil départemental soucieux de prouver le bien-fondé du projet. «  Pour les véhicules venant du centre par le boulevard Moulin ou l’avenue du Maréchal-Juin et se dirigeant vers l’avenue de Bruay : l’usager venant de Maréchal-Juin prend la voie de gauche pour se rabattre vers la file de droite ; celui venant du boulevard Moulin prend la voie de droite, les insertions se faisant sur la chaussée annulaire.  »

Les mécontents:

Audrey :«  J’ai encore eu le tour il y a quelque temps, des conducteurs qui se mettent sur la file de droite et franchissent la ligne continue pour rejoindre la sortie de gauche. Bien sûr, ils nous coupent la chique.  »

Henri-Claude : «  Pas facile à vélo. La signalisation avant d’entrer n’est pas des meilleures. À Arras, il y a des portiques. Par ailleurs, le délaissement à droite en venant d’Annezin permet de trop grandes vitesses. De ce fait, piétons et cyclistes sont dans une situation à risque.  »

Cherry : «  Depuis un an, je suis beaucoup plus vigilante, surtout quand on nous klaxonne et qu’on nous coupe la route. J’ai toujours peur de le prendre, ce rond-point, je tiens à ma voiture et en plus, c’est 50/50 en cas d’accident... Je préfère faire un détour.  »

Sébastien : «  Le nombre de personnes, qui viennent du centre et se mettent sur la file de gauche pour aller vers l’A26 est affolant. J’ai le tour à chaque fois, obligé de freiner au dernier moment ou d’anticiper un mauvais comportement au volant.  »

Ludovic : «  Étant motard, il faut être très vigilant, c’est très gangereux en venant du centre direction A26.  »

Bernie : «  Ce rond-point a été rendu plus dangereux qu’il ne l’était. Du coup de frein et de belles frayeurs.  »

Xavier : « Venez voir le bouchon avenue Sully, c’est pire qu’avant. Et la rue Saint-Pry...  »

            

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos béthunoises
commenter cet article

commentaires