Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 09:11

Les néo-libéraux ne sont en rien des personnes lucides venant ramener le monde à ses dures réalités. Ils se recrutent parmi les journalistes bavards et creux, les pseudo-économistes et intellectuels n’ayant jamais eu à travailler en entreprise ni mener à bien un projet, ou parmi ces instances abstraites telles que la commission européenne, d’hommes d’appareil et de lobbying en lieu et place de vrais entrepreneurs. Ils vivent dans un monde artificiel de commissions et assemblées formelles, de plateaux-télé, d’hôtels luxueux et impersonnels, qui formatent leur vision du monde. Ils n’ont jamais été au cœur d’une production concrète, ni subi l’épreuve du feu d’un projet d’entreprise à mener à bien. Un néo-libéral est en définitive, l’inverse complet d’un entrepreneur, c’est une sorte de petit idéologue fade et arrogant, qui décamperait face à toute épreuve réelle.

Les vrais « durs », les vrais combattants du monde économique, et ceux qui le connaissent réellement, sont ceux qui pratiquent tous les jours la concurrence monopolistique, celle qui consiste à conserver son temps d’avance en faussant le jeu concurrentiel, par la force de la volonté et de l’intervention humaine.

Le néo-libéral est un usurpateur économique, ne faisant pas avancer l’esprit d’entreprise et d’initiative, mais en récupérant les fruits à travers les seuls mécanismes financiers.

 

Marc RAMEAUX

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions diverses
commenter cet article

commentaires