Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 15:26

Qu'on l'aime ou pas, Michel Onfray est un esprit qui ne laisse pas indifférent.

Michel Onfray à Chambois, dans l'Orne, où il vit. Loin de "la gauche mondaine, parisienne, celle de Saint-Germain-des-Prés", à laquelle il s'honore de ne pas appartenir. © Éric Larrayadieu / Opale

 

Est-il tombé du "côté obscur de la force" , comme le prétendent certains gauchistes attardés ?
Il répond par avance dans le Point.fr de ce jour.

"Moi qui suis de gauche, je préfère un homme de droite intelligent à un homme de gauche débile".

Et il précise : 
"Une certaine intelligentsia de gauche, comme vous dites, n'a jamais aimé que je ne sois pas du sérail et que je ne doive mon statut qu'à mon travail et non au copinage tribal qui fait l'essentiel de son quotidien. J'ai construit ma vie pour n'avoir rien à demander à personne. Que cette tribu grosse comme un village papou fasse sa loi et fonctionne comme une mafia, c'est son affaire, pas la mienne. J'ai créé l'Université populaire de Caen il y a treize ans, en province, pour lutter contre la présence de Le Pen au second tour de la présidentielle, cette université fonctionne à merveille avec une vingtaine d'amis. J'y travaille bénévolement et les cours sont gratuits. C'est ma façon d'être de gauche, car se dire de gauche compte pour rien si l'on ne vit pas une vie de gauche, à savoir une vie dans laquelle on incarne les idéaux de gauche : liberté, égalité, fraternité, laïcité, féminisme. Cette intelligentsia n'en parle jamais alors que mille personnes viennent chaque lundi à mon cours. L'arbitre des élégances n'est pas pour moi ce village papou, mais ce peuple qui vient".

 

Sur la gauche et la droite, il ajoute:
"Depuis que je juge la gauche sur ce qu'elle fait plus que sur ce qu'elle dit d'elle, je ne me fais plus avoir par les étiquettes. Il n'y a pas la gauche et la droite, mais des gens de gauche et des gens de droite. Et je n'estime pas une personne sur ces critères. Pas plus que l'athée que je suis ne juge autrui sur le fait qu'il croie ou non en Dieu, mais sur ce qu'il fait de son athéisme ou de sa foi dans sa vie quotidienne. Là aussi, là encore, je préfère un croyant intelligent à un athée imbécile. Je trouve même sidérant qu'on ait besoin de le dire, ce qui supposerait qu'un homme de gauche devrait préférer un crétin de gauche à un homme de droite intelligent..."

 

Enfin, à la question :

Y a-t-il un homme politique de droite pour lequel vous seriez prêt

à voter ?

Aucun. Ni d'ailleurs aucun homme de gauche. C'est fini, l'époque où je croyais aux bateleurs de la politique politicienne.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires