Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 10:10

François Bayrou a déploré dimanche le vocabulaire «absolument inadapté» de Manuel Valls à l'égard du Front national.«Je trouve que le vocabulaire de la peur, de l'angoisse, ne devrait pas être celui des gouvernants», a déclaré le maire de Pau, qui était l'invité du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», déplorant «un débat qui n'apporte rien, sur fond de leçons de morale». Le président du MoDem considère que «la situation dont profite le FN a été créée par la succession de gouvernements qui ont été dans l'incapacité de faire changer les choses dans le pays», ce qui explique selon lui que le FN soit donné en tête dans les sondages pour les élections départementales des 22 et 29 mars. Pour l'ancien candidat aux élections présidentielles de 2002, 2007 et 2012, la montée du FN est due à «un système de gouvernement et un système politique inadaptés et dans l'impuissance».

Ardent défenseur du scrutin proportionnel

Indiquant qu'il n'était «pas du tout dans cette vision-là», le patron du MoDem a déploré que «les deux partis de gouvernement (l'UMP et le PS) utilisent la même tactique (…). Quand vous placez le FN au centre du débat, vous lui apportez des contingents de voix. Il n'y a pas de meilleur agent électoral. Tout le monde parle du FN.» Au passage, François Bayrou a regretté que Nicolas Sarkozy ait parlé dans les colonnes du Figarodu «FNPS»: «Ce n'est jamais bon signe de prendre les mots des autres», a-t-il affirmé, par allusion aux attaques de la présidente du FN à l'égard de l'«UMPS». L'ancien ministre a estimé qu'il valait mieux «s'adresser au peuple de citoyens avec la raison et la chaleur humaine, en lui expliquant que les thèses du FN sont mortelles», notamment la sortie de l'euro.

Sans surprise, François Bayrou a réaffirmé que le scrutin majoritaire «peut multiplier l'effet des votes» et faire que «les majorités deviennent absolues». Ardent défenseur du scrutin proportionnel qui est en vigueur «dans tous les pays de l'Europe continentale», a-t-il souligné, Bayrou a développé les «trois raisons» qui justifieraient selon lui l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives. «Je ne vois pas ce qui légitime que le PS et l'UMP aient le monopole de la représentation, même avec 20 % des voix», a-t-il avancé. «Nous sommes tous des Français à égalité de voix, y compris ceux du FN.» En deuxième lieu, Bayrou a estimé que la proportionnelle est «la seule règle électorale qui permet d'avoir des majorités d'idées». Enfin, il a argué que la proportionnelle «est le seul système qui garantisse que les partis extrêmes n'exerceront pas le pouvoir» car cela pousserait «les autres formations politiques à se rassembler». En revanche, Bayrou considère que l'élection présidentielle ne peut se dérouler qu'au scrutin majoritaire: «Il ne peut pas en être autrement.»

François Bayrou, qui ne croit pas à un départ de Manuel Valls de Matignon, s'attend à «un résultat négatif» pour le PS aux élections départementales: «C'est la politique menée par le président de la République qui sera jugée avec sévérité.»

Pour écouter la vidéo, cliquer sur le lien ci-dessous...

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/03/08/01002-20150308ARTFIG00187-pour-francois-bayrou-ne-parler-que-du-fn-le-fait-monter.php?a1=DOL-2768128&a3=349-9707974&a4=DOL-2768128-349-9707974

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos politiques
commenter cet article

commentaires