Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 15:45

Un spectateur de la séance du conseil municipal béthunois de ce vendredi nous a demandé de publier son compte-rendu et ses commentaires. Nous avons supprimé certains passages qui nous paraissaient inopportuns. Nous rappelons que, sur ce blog, nous autorisons le droit de réponse, nous réservant cependant la possibilité de couper les phrases inconvenantes.

 

"Quand la politique politicienne pollue le conseil municipal. 

Ils étaient tous là ce vendredi soir au conseil municipal. La droite masquée, la droite décomplexée, la droite nationaliste, la gauche en déconfiture, la gauche patriotique et républicaine.

Si Lundi c’est ravioli, vendredi c’était charlatanerie.

La palme de la tartufferie revient sans conteste...(à) celui qui se voit déjà en haut de l’affiche.  Aussi crédible que son ami Copé, il n’hésite pas à prendre la presse à témoin pour délivrer ses vérités. Comme c’est commode. La presse ne peut lui répondre. Il a donc raison !

A défaut d’être brillant, il s’applique. Faut bien lui reconnaitre un peu de mérites. Il récite avec sérieux sa leçon apprise par cœur « la ville  doit être gérée comme une entreprise », « un bon manager ne recherche pas le maximum mais l’optimum ». On en tomberait presque en pâmoison.

Pathétique tout cela en réalité.

Finie la classe biberon des jeunes pop, il a tout d’un grand maintenant. Un grand quoi on ne sait pas. Mais c’est un grand maintenant.

Aussi il n’hésite pas à se la raconter. « Je n’ai rien à cacher aux béthunois. La vérité, vous voulez que je vous la dise ? C’est simple je vais vous la dire ». On croirait entendre son mentor, le messie dont la France réclame le retour avec ferveur, nostalgie et impatience...

« La vérité, le risque c’est que nous pouvons finir sous tutelle. Béthune est lourdement endettée et 80 % des emprunts sont toxiques ».

Eh m…., voilà qu’il jette  - sans le savoir ? - une  pierre dans le jardin de celui qui est assis à côté de lui.

C’est pourtant bien (lui) qui a renégocié des conditions si peu favorables pour les contribuables béthunois. Mais c’était avant. Tout comme sans doute la promesse de diminution de 15 % des impôts locaux...

D’ici au printemps prochain, date où le budget sera dévoilé, parions que ces prophéties n’étaient pas que des inepties ".

Dans un autre article, lire le compte-rendu presse de ce conseil municipal.

 

 

 

Séance du conseil municipal du 14.11.2014

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans infos béthunoises
commenter cet article

commentaires