Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 10:01

Depuis deux ans, on nous parle de la pause fiscale. C'est comme la pause café, ça déconne dur.
 

Elle n’est qu’un leurre électoraliste, du clientélisme caché, qui concentre l’impôt, assommant les classes moyennes et les retraités notamment.
L’empilement de mesures en faveur des plus faibles revenus se répercute inévitablement sur les classes moyennes, qui paient au prix fort leur contribution à la « justice sociale » :la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu renforce l’effet de seuil pour les ménages dont les revenus s’établissent autour de la limite entre le bas du barème et le non-imposable. Ainsi, à partir de 9.600€ de revenus imposables par an, le taux d’imposition est de 14% (au lieu de 5,5%) !

La hausse de la taxe sur les produits pétroliers est de l'ordre de 2 centimes par litre pour un plein d'essence. Il s'agit, là encore, d'un transfert de fiscalité sur tous les ménages consommateurs de ces produits.

Quant au budget 2015 : les dépenses publiques de la France représentent 56,5% du PIB en 2014 et devraient atteindre 56,1% l’an prochain, c’est un record parmi les pays de l’OCDE.

Le plan d'économies est en fait un vrai MENSONGE, car il ne fait que réduire l'augmentation de la dépense publique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'indigné - dans réflexions politiques
commenter cet article

commentaires