Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aimer Béthune
  • Aimer Béthune
  • : Le blog d' "Aimer Béthune" : infos diverses sur la vie béthunoise et tant d'autres choses...
  • Contact

Recherche

5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 14:43

Dans un article publié ce jour dans Marianne.fr intitulé " Plus rebelle que moi tu meurs", Régis Soubrouillard fustige le nouveaux chiens de garde de " la pensée autorisée"...par eux, dont un certain Edouard Louis, jeune écrivain auteur notamment de " Pour en finir avec Eddy Bellegueule ".

"Ils excommunient, ils chassent les hérétiques" écrit Marcel Gauchet dans le Nouvel Observateur. C’est en effet une des caractéristiques, lassantes, d’une certaine frange de l’extrême gauche intellectuelle- les nouveaux chiens de garde-, si prompte pourtant à dénoncer tout ce qui n’est pas elle devant le tribunal de la pensée autorisée. Ces nouveaux rebelles, les " rebelles à roulettes ", ceux qui disent « oui aux initiatives qui vont dans le bon sens, aux marchés bio, au tramway nommé désert, aux haltes-garderies, au camp du progrès, aux quartiers qui avancent », selon Philippe Muray qui les décrit dans dans ses "Exorcismes spirituels".

Nos rebelles tombés du nid passent leur temps à décider du bien et du mal, de l’acceptable et de l’inacceptable. Nos rebelles à roulettes détestent tout ce qui n’est pas d'eux : « ...en effet, il n’y a plus qu’un désordre, plus qu’une anarchie : ne pas être en phase avec l’idéologie du rebelle à roulettes » conclut Muray.

 

De nouveaux (bien anciens pour certains) chiens de garde, des rebelles à roulettes, on en rencontre encore dans la cité de Buridan. Cherchez bien; certains ont été balayés lors des élections de 2014.

 

OUF!

Partager cet article

Repost 0
Published by le modérateur - dans réflexions diverses
commenter cet article

commentaires